Hélichryse

Hélichryse

Huile essentielle d’HELICHRYSE ITALIENNE

De jolies fleurs jaunes d’or dans la garrigue Corse….voici l’ HELICHRYSE…
Qui nous offre une huile essentielle d’exception, sublime, rare et précieuse.

  • L’Immortelle d’Italie (Helichrysum italicum) est une espèce de plantes à fleurs de la famille des Asteraceae et du genre Helichrysum.
  • Elle est présente dans le pourtour méditerranéen.
  • Elle prend la forme d’un petit buisson de 40 à 60 cm en hauteur, fleurissant jaune d’or de début juin à fin juillet.
  • Elle est mondialement réputée pour sa forte fragrance, et on l’on en extrait de l’huile essentielle, à partir de souches cultivées dans plusieurs pays !

Cette fragance est caractéristique, assez forte et très spécifique :
« Fragrance chaude et boisée, avec une note miellée rappelant le foin et la camomille, en alternance avec une note de curry, persistante. Sa saveur est sucrée et amère, légèrement métallique et piquante ».

Propriétés de l’huile essentielle, liées à une utilisation en usage externe

 

Propriétés les plus importantes :

  • Anti inflammatoire
  • Anti hématome

Propriétés secondaires :

  • Anti catarrhale
  • Cicatrisante
  • Protectrice des capillaires sanguins
  • Antispasmodique

Indications traditionnelles, liées à une utilisation en usage externe

  • Hématomes, externes et internes même s’ils sont anciens, coups, chocs.
  • Douleurs articulaires : arthrite, rhumatismes, arthrose, polyarthrite
  • Douleurs musculaires et tendineuses
  • Œdème, varicosités, couperose (fragilité des capillaires)
  • Herpès
  • Affections cutanées de type démangeaisons, brûlures, plaies…
  • Cicatrices, crevasses, rides, vergetures.

Précautions d’emploi et préparation

A utiliser aux doses préconisées, et conformément a la notice jointe au « gel-crème ».
Elle s’utilise en règle générale sur la peau, en mélange avec le gel neutre, et l’élixir du suédois

Quelques notions de botanique

  • L’hélichryse italienne est un sous arbrisseau, au feuillage linéaire argenté, les feuilles sont en forme d’aiguilles très fines, hauteur 40 à 60 cm
  • Ses petites fleurs jaunes d’or, sont disposées en corymbes terminaux, et ne fanent pas.
  • Elle pousse autour de la méditerranée, à l’état sauvage dans la garrigue.
  • Partie utilisée: sommités fleuries; ses fleurs, une fois séchées, se conservent très longtemps
  • Famille botanique: Astéracées
  • Origine: Corse
  • Elle est couramment appelée aussi Immortelle de Corse, Immortelle des sables.

Obtention de l’huile essentielle

Distillation à la vapeur d’eau

A noter qu’il existe un certain nombre d’huiles essentielles d’« hélichryse » :

• HE Helichrysum italicum ssp sérotinum (origine Corse)
• HE Helichrysum angustifolium (origine Balkans)

Ces deux huiles essentielles restent très proches dans leurs indications, principalement anti inflammatoires.

• HE Helichrysum bracteiferum (origine Madagascar)

Il existe encore d’autres huiles essentielles provenant de Madagascar et présentant des spécificités mais actuellement elles sont moins utilisées.

Histoire de l’Helichryse

Du grec » hélios », personnification hellénique du soleil et de la lumière et chrysos ; l’or.
D’autres sources indiquent du grec hélix, roulé en spirale. Italicum vient du latin ‘italicus’, en effet, c’est en Italie qu’elle a été décrite pour la première fois.

L’immortelle n’est pas une plante médicinale découverte récemment, puisqu’elle était déjà appréciée à l’époque gréco-romaine. Apollon, dieu des arts, des guérisons et des purifications était parfois représenté arborant une tiare d’immortelles.

La mythologie grecque associe l’immortelle au dieu Apollon, dont on raconte qu’il se coiffait parfois de ses fleurs jaunes pour rappeler, à tous, sa propre immortalité. Il semble que l’on ait ignoré longtemps les qualités médicinales de l’immortelle, que l’on jugeait trop envahissante et même trop parfumée.

  • C’est la princesse Nausicaa, fille d’Alkinoos, roi des Phéaciens, dont la beauté, disait-on, égalait celle d’une déesse, qui, la première, en a décelé les propriétés. Elle utilisait, en effet, l’immortelle comme soin du corps et du visage.
  • Pourtant, on délaissa pendant de nombreux siècles cette plante qui affectionne le sud de la France, les pays méditerranéens et tout particulièrement la Corse. C’est ainsi qu’au XIXe siècle, on put la retrouver, grâce à Napoléon, qui restait épris de ces terres où il était né.
  • Si, pendant la Première Guerre mondiale, l’immortelle fut employée pour purifier l’air des hôpitaux où les soldats mouraient, longtemps, on ne lui accorda que peu d’intérêt.
  • La reconnaissance de ses vertus en phytothérapie n’est donc qu’assez récente et c’est seulement au cours du XXe siècle que l’on redécouvrit son effet bénéfique sur la santé.

Particularités de la plante

Période de récolte:
Juin et juillet. La récolte doit se faire au meilleur moment en fonction des substances que l’on veut extraire .les conditions extérieures sont importantes, car la plante ne développe pas les mêmes composants selon la période de l’année.

Rendement:
Assez faible, d’où le cout souvent élevé de l’huile essentielle:
• 1 tonne de sommités fleuries séchées minimum pour 1kg d’huile essentielle, et bien moins certaines années.
• Une seule coupe est effectuée chaque année.

Principes actifs responsables des principales propriétés:

A noter : La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production.

• Composé chimique principal : Esters 45 à 74 % (Acétate de néryle), Cétones (5 à 10 %),Italidione.

• Autres composés chimiques : Monoterpènes 10 à 15 % (Limonène), Sesquiterpènes (10 à 15 %), Monoterpénols (5 à 10 %)

Les propriétés, indications et utilisations indiquées sur notre site sont extraites d’ouvrages scientifiques de référence et d’auteurs reconnus: plantes thérapeutiques (ANTON), recueils PAUL FOURNIER etc…
Elles ne constituent pas une information médicale et ne sauraient engager notre responsabilité.